ED 569

L’École Doctorale Innovation Thérapeutique : du fondamental à l’appliqué

L’innovation thérapeutique et la conception de nouveaux médicaments constituent un vaste champ de recherches qui est longtemps resté empirique mais qui bénéficie depuis quelques années du développement fantastique de nouvelles méthodologies en Chimie, Pharmacotechnie, Immunologie, Biochimie et Biologie Structurale, Biologie Moléculaire et Cellulaire ainsi qu’en Génétique et en Pharmacologie.

_________________

L’intitulé « Innovation Thérapeutique, du fondamental à l’appliqué » résume bien l’objectif scientifique de l’école doctorale : favoriser l’innovation dans le domaine du médicament, de l’identification des cibles thérapeutiques à la mise en forme finale. Le périmètre de l’ED569 est ainsi amené à fédérer des disciplines variées (Chimie, Biochimie et Biologie Structurale, Immunologie, Physiopathologie, Microbiologie, Toxicologie, Pharmacologie, Pharmacotechnie…).

Aujourd’hui, les avancées significatives dans le domaine thérapeutique doivent se faire de plus en plus aux interfaces entre ces domaines, engendrant la nécessité de produire une nouvelle génération de chercheurs ayant une formation pluridisciplinaire. La formation doctorale proposée par l’ED569 répond à cet objectif puisqu’elle est structurée en 7 pôles thématiques qui couvrent un spectre très large depuis l’identification des nouvelles cibles thérapeutiques jusquà la mise en forme ou la mise en œuvre des produits de santé:

  • Physiopathologie Moléculaire et Cellulaire,
  • Microbiologie et Thérapeutiques anti-infectieuses,
  • Ingéniérie des Protéines et Cibles Thérapeutiques,
  • Chimie Pharmaceutique,
  • Pharmacologie-Toxicologie,
  • Pharmacotechnie et Physico-chimie Pharmaceutique,
  • Immunologie et Biothérapies.

L’école doctorale permet à des doctorants de réaliser leur thèse dans une des 67 équipes de recherche réparties pour l’essentiel sur de multiples sites du sud francilien au sein d’une quarantaine d’unités de recherche:

  • UFR des Sciences (Orsay)
  • UFR de Pharmacie (Châtenay-Malabry)
  • UFR de Médecine (Le Kremlin-Bicêtre)
  • CEA (Saclay et Fontenay aux Roses)
  • CNRS (Gif-sur-Yvette), INRA (Jouy en Josas)
  • UVSQ (Montigny-le-Bretonneux)
  • ENS Cachan
  • Genethon (Evry)
  • Institut Pasteur (Paris)
  • Agence française de lutte contre le dopage (Châtenay-Malabry)

Elle est aussi partenaire du Laboratoire d’Excellence en Recherche sur le Médicament et l’Innovation Thérapeutique (LERMIT).

L’ED compte en moyenne annuelle 250 inscrits pour plus de 400 encadrants dont ~260 sont habilités à diriger des recherches

 

_________________

L’ED se donne ainsi pour mission de former de futurs chercheurs
pour les EPST ainsi que les futurs cadres de l’Université et de l’hôpital dans
le domaine du médicament, mais elle s’inscrit également dans un contexte de
recrutement des futurs diplômés par les industries pharmaceutique, cosmétique
et agro-alimentaire.

_________________

Composition de l’ED 569

Directeur : Pr. Christian POUS

Directeurs adjoints : Pr. Herman VAN TILBEURGH & Pr. Sandrine ONGERI

Secrétaire : Lucie LANDRY

Responsables de pôles :

  • Pôle Physiopathologie Moléculaire et Cellulaire
    Responsable : G. VANDECASTEELE (gregoire.vandecasteele@u-psud.fr)
  • Pôle Immunologie et Biothérapies
    Responsable : B. MAILLERE (bernard.maillere@cea.fr)
  • Pôle Microbiologie et thérapeutique anti-infectieuse
    Responsable : I. KANSAU (imad.kansau@u-psud.fr)
  • Pôle Chimie Pharmaceutique
    Responsable : E. POUPON (erwan.poupon@u-psud.fr)
  • Pôle Ingénierie des protéines et Cibles thérapeutiques
    Responsable : H. VAN TILBEURGH (herman.van-tilbeurgh@u-psud.fr)
  • Pôle Pharmacotechnie et Physico-chimie Pharmaceutique
    Responsable : E. FATTAL (elias.fattal@u-psud.fr)
  • Pôle Pharmacologie – Toxicologie
    Responsable : A. GARDIER (alain.gardier@u-psud.fr)